Info du 24/11/15 : Les vestales

24 novembre 2015

Infos du jour

Une vestale est une prêtresse de la Rome Antique chargée du culte de la déesse Vesta (déesse du foyer, de la fidélité et du feu). Elles sont choisies dès l’enfance dans une famille patricienne (= les plus riches –> contraire des familles plébéiennes)  et ont pour mission d’entretenir le feu sacré dans le temple de la déesse Vesta et sont vouées à la chasteté pendant les 30 années où elles occupent cette fonction. Certe, après leurs 30 années de service, le mariage leur était autorisé mais il était pourtant considéré de mauvaise augure.

vestale

La création des vestales remonte aux alentours de -700 par un certain Numa Pompilius qui était le second des sept rois de la monarchie romaine (soit le successeur de Romulus). Il y avait 4 puis 6 vestales et elles étaient au début choisies seulement dans les familles patriciennes mais ensuite aussi dans les familles plébéiennes. Ce collège dura 1100 ans et fut supprimé en 389 par l’empereur Théodose.

Elles accomplissent donc un sacerdoce de 30 ans coupé en trois parties : dix ans de formation, dix ans d’exercice, et dix ans de formation des novices. Elles n’avaient pas le droit de démissionner. Elles étaient sous les ordres du Grand Pontife et la vestale la plus ancienne. Elles pouvaient aussi rester vestales honoraires après leurs 30 années de services. Pendant ce dernier, elles vivaient dans l’Atrium Vestae.

Les vestales avaient de nombreux droits et honneurs. Elles avaient le pouvoir de gracier un condamné par exemple et une place leur était systématiquement réservée au cirque. De plus, elles avaient le droit d’avoir des licteurs (sorte de gardes du corps). On leur confiait même parfois des secrets d’Etats.

Leur principal devoir était d’entretenir le feu sacré nuit et jour. Six prêtresses étaient donc chargées de veiller sur ce feu, symbole du foyer, l’âme des ancêtres, et hommage à la déesse Vesta. Si le feu venait à s’éteindre, cela était considéré comme un très mauvais présage pour Rome. La vestale jugée responsable était fouettée à mort. De plus si elles manquaient à leur devoir de chasteté, elles étaient condamnées à mourir également.

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Histoire et Politique |
Ikonidjabal |
Lorella |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Héros & Demi-Dieux
| Itiip23
| Licencehistoire